jeudi 2 avril 2009

Le centre rouge : Uluru, King's Canyon, and more...

Des la descente de l'avion, nous sommes prevenu : oui il fait tres TRES chaud dans le centre rouge, et oui, il y a beaucoup, BEAUCOUP de mouches. Le chapouche (chapeau-a-muche) est obligatoire si on ne veut pas devenir fou. En ville c'est tolerable mais apres quelques kilometres seulement en dehors de la zone urbaine, elles zizinnent continuellement autour de vous en essayant si possible d'atteindre yeux, nez et oreilles. Nous prenons possession de notre camping car, qui possede tout de meme 6 couchages, car nous avons ete upgrade... Il y a de quoi faire une fete a 12 a l'interieur, mais au regard de notre aptitude familiale a repandre du bordel a la vitesse d'un emeu au galop (si, si, ca galope un emeu), finalement il n'est pas si grand que ca, ce camion.
Premiere etape au camping de Erldunda, au croisement de la Stuart Highway (principal - je veux dire SEUL - axe routier nord sud entre Darwin et Adelaide) et de la Lasseter Highway, qui file vers l'ouest jusqu'a Uluru. Le patron du lieu se promene avec son chien et son emeu, mais il y a aussi un jeune kangourou curieux. Un pauvre chat mal aime (ah oui, j'ai oublie de vous dire que sur Kangaroo island, ils chassent les chats, qui se sont reproduits trop vite et menacent la faune locale, et vendent leur peau dans les magasins de souvenir... le chat n'est donc pas aime car il fait partie de ces animaux introduits, volontairement ou non, par les colons, et qui ont completement chamboule l'ecosysteme australien) viendra nous voir, on le surnommera "la plonge" car il nettoiera nos assiettes ayant servi a manger notre delicieux steack au barbecue.
Le lendemain, apres 250km de route droite au milieu de l'outback aride et hostile - 5 cadavres de vaches vus de la route quand meme! - nous arrivons a Uluru, lieu hautement symbolique de la culture aborigene, bizarrerie geologique au milieu du nulle-part, degageant une forte puissance mystique. Premiere marche au sud du rocher. Nous campons a l'exterieur du parc national, mais revenons le matin pour faire la marche autour du rocher, un classique australien, meme si finalement Ayers Rock est plus impressionnant vu de loin. Je mets plusieurs photos pour montrer les differences de teinte du rocher et du bush, en fonction de l'heure. Et si sur la derniere, j'ai l'air un peu tendu, c'est que les mouches etaient vraiment coriaces a ce moment-la...
Kata Tjuta, ou Monts Olgas, se trouvent encore plus a l'ouest, en fait a la fin de la route. C'est une formation rocheuse originale, tout en rondeurs, toujours de cette pierre rouge caracteristique de la region. Le sentier appele "Valley of the Wind" vaut a lui seul le deplacement : point de vue sur l'outback, cirque spectaculaire, et tranquilite comparee a Ayers Rock. J'ai un regard fascine vers cette piste qui part vers l'ouest, 1500km de poussiere traversant les reserves aborigenes, qeulques rares roadhouses, pour arriver a Broome ou a Perth, plus au Sud...
L'etape suivante est King's Canyon, un des classiques de la region. Et en en effet, c'est la plus belle marche du sejour dans le centre rouge : falaises de 100m, ilot de vegetation verdoyante (Garden of Eden, ou l'on peut se baigner), formations rocheuses spectaculaires, fossiles, etc. Le King's Canyon Resort est dans la lignee des grands resorts de camping du coin : pratique, bien pense, avec piscine, bar, internet, essence, etc, mais sans charme.
Notre dernier campement se fera au Glen Helen Camp Ground, dans les Monts McDonnell, a une centaine de km a l'ouest d'Alice Springs. Pour le coup, c'est nettement plus familial, plus sauvage... plus australien quoi. Petit coup de stress avec la perte des lunettes maternelles, que nous retrouverons le lendemain coincee sous le micro-onde du camping car : elles s'y sont glisse lors d'un roulage sur piste un peu chaotique.
Et ce soir, pour le dernier soir dans l'outback, rendez-vous au BoJangle's Sallon, the place to be seen in Alice Springs, recommande par certains de mes amis d'abord, puis par les locaux : nous devrions y retrouver entre autre la nenette de la location de camping car, source d'excellents conseils.

1 commentaire:

caro a dit…

wow (les mots me manquent - enfin pas tant que ça, vas voir message sur facebook)